Symptôme hernie discale : il se caractérise par une douleur bas du dos et jambes

En général, ce que l’on appelle une hernie, c’est la saillie d’un organe. C’est-à-dire qu’il n’est plus dans la position habituelle. Les hernies peuvent toucher l’intestin, mais également le dos, et plus particulièrement les disques qui le composent. C’est d’ailleurs le sujet de notre article du jour : comment soulager hernie discale. Nous allons voir comment ce phénomène se manifeste, et quelle en est la cause.

La hernie discale : qu’est-ce que c’est ?

Comme il est dit dans l’introduction, la hernie discale c’est la saillie d’un disque hors de la position habituelle. Ce disque, que l’on appelle également disque intervertébral, se situe entre chaque vertèbre mobile de la colonne vertébrale. Il y en a 24. C’est une structure qui contient un noyau, et qui assure la souplesse de la colonne vertébrale, et qui permet également de diminuer les chocs, un peu comme les amortisseurs d’une voiture. Pour résumer, les disques intervertébraux sont les amortisseurs du corps humain. De ce fait, lorsque l’un de ces disques devient plus faible, alors il est sujet à la hernie discale. C’est-à-dire que le noyau dont nous parlions précédemment, qui se situe au centre du disque, se rompt et fait se retrouve comme à l’extérieur de la structure de la colonne vertébrale.

Quelles sont les personnes à risques ?

En ce qui concerne la hernie discale, il existe des personnes à risque. En général, on remarque que cette maladie touche principalement les hommes, âgés de 30 à 55 ans, même si les femmes peuvent également en souffrir. Les facteurs de risque sont, entre autres, la position debout prolongée, le support de charge lourde. Vous allez mieux comprendre, grâce à la prochaine partie de notre article.

Quelles sont les causes de la hernie discale ?

Les causes de la hernie discale sont nombreuses. Dans un premier temps, ce sont les métiers qui imposent des conditions de travail difficiles, et qui fragilisent la colonne vertébrale. Mais on peut également citer la dégénérescence naturelle des disques qui, avec l’âge, s’assèchent. Ensuite, une action très brusque peut provoquer très rapidement une hernie discale : la torsion du tronc, par exemple. Attention également à l’obésité, ou à la prise de poids rapide, comme pendant une grossesse. Mais ce n’est pas tout. Malheureusement, certaines personnes sont prédisposées à contracter une hernie discale. Elles doivent, de ce fait, être encore plus vigilantes que les autres.

Comment reconnaître une hernie discale ?

La douleur est le symptôme hernie discale numéro un. En effet, dès lors que vous allez solliciter votre colonne vertébrale pour faire un mouvement, vous allez sentir une certaine douleur. Mais cette douleur peut même être provoquée par un éternuement, une quinte de toux. Si vous vous reconnaissez dans cette description, alors il est nécessaire de prendre rendez-vous chez votre médecin très rapidement. Pour soulager hernie discale, il est nécessaire de reposer le dos. Cependant, si le cas est trop avancé, alors il faudra songer à opérer.